ESM AIKIDO MASSY

VIE PRATIQUE DE L'ESM AIKIDO MASSY
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour ceux qui aiment le japon feodal

Aller en bas 
AuteurMessage
Danseur de Pluie
5e Kyu
5e Kyu
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 31
Localisation : 2 square des néerlandais 91300 Massy
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Pour ceux qui aiment le japon feodal   Sam 9 Fév 2008 - 12:44

Voila je propose ici une saga dont l'histoire se situe dans un japon feodal imaginaire, cette saga se nomme "Le clan des Otoris" et je la conseille a tout le monde sans exception.

Le silence du rossignol :

Dans sa forteresse d’Inuyama, l’impitoyable seigneur Iida
Sadamu, du clan des Tohan, assure sa protection grâce au “
parquet du rossignol ” qui conduit à sa chambre. Construit
avec un art consommé, ce parquet chante au moindre effleurement
d’un pied humain. Aucun assassin ne peut le franchir sans
qu’Iida l’entende…


Au XVIème siècle, dans un Japon médiéval
mythique, le jeune Takeo grandit dans un village tranquille, au
sein d’une communauté qui condamne la violence. Mais
cette communauté est victime de persécutions, et les
habitants du village de Takeo sont massacrés par les hommes
d’Iida. Sauvé et adopté par sire Shigeru, chef
du Clan des Otori, le jeune garçon se trouve plongé
dans un univers d’intrigues et de luttes violentes entre les
clans de ce Japon féodal.


Animé par son désir de vengeance et son devoir de loyauté,
transporté par l’intensité de son amour pour
la belle Kaede, Takeo devra trouver sa propre voie.
[/size]

Sa quête le conduira derrière les murailles d’Inuyama,
où il devra franchir le parquet du rossignol… cette
nuit-là le rossignol se taira-t-il ?



Lian Hearn donne naissance dans ce premier livre du Clan des Otori
à un univers intensément poétique où
les personnages sont aux prises avec les codes sévères
d’une société qui exacerbe les passions.


Ce roman à deux voix, puissant et captivant, qui suit les destins
entremêlés de Takeo et de Kaede, est servi par une
écriture claire et ciselée. Il trouvera chez tous
les lecteurs, dès l’adolescence, une résonance
universelle et profonde.



Les neiges de l'Exil :
Takeo, désormais héritier du puissant clan des Otori, s'est
engagé à rejoindre les rangs criminels de la Tribu,
reniant ainsi son éducation pacifique, abandonnant ce qui
lui revient de droit, territoire, fortune et pouvoir, renonçant
aussi à son amour pour Kaede.
Mais la Tribu peut-elle éloigner Takeo de son destin ?
Le chemin qu'il choisit le conduira au paroxysme du danger, de l'épreuve
et du sacrifice, au cœur des montagnes glacées du Pays
du Milieu.
Kaede, pion utile dans le jeu des seigneurs de la guerre, devra
quant à elle mettre en œuvre toute son intelligence,
sa beauté et sa ténacité pour s'imposer dans
le monde des hommes tout-puissants et garder son précieux
secret.



La clarté de la lune :
«[Tu conquerras la paix en cinq batailles : quatre victoires et une défaite.»

Takeo parviendra-t-il à apporter la paix sur les Trois Pays comme l’annonce
la prophétie ? Après leur union secrète au
temple de Terayama, Takeo et Kaede sont plus résolus que
jamais à prendre possession de leur héritage et venger
sire Shigeru. Tandis que le jeune homme tente de rallier à
sa cause le pirate Fumio Terada, Kaede est victime d’un chantage
diabolique… Lorsque enfin la lune se lève sur la dernière
et terrible bataille, l’issue est plus que jamais incertaine…


Très attendu après le succès des deux premiers tomes de
la trilogie (Le Silence du Rossignol et Les Neiges de
l’Exil), La Clarté de la Lune clôt
magistralement le Clan des Otori : action palpitante, scènes
épiques à couper le souffle, atmosphère toujours
aussi envoûtante et magique. Poussés par leur destin,
Takeo chef de guerre et Kaede souveraine sont plus véridiques
et bouleversants que jamais.

Le vol du Heron :
Seize ans ont passé… Takeo et Kaede font régner sur les Trois
Pays la paix et la prospérité. Leur fille aîné,
la belle Shigeko, promet d’être une héritière
digne d’eux. Mais cette harmonie est en danger. Certains membres
de la Tribu n’ont pas renoncé à leur vengeance,
des guerriers forts de l’appui de l’empereur convoitent
le pouvoir, les étrangers arrivent avec leur religion et
leurs armes à feu et le fils caché de Takeo, que la
prophétie désigne comme artisan de sa mort, a grandi.
Les ressorts de la tragédie sont en place...



Lian Hearn avait décidé que la saga des OTORI serait une trilogie.
Mais c'était compter sans la force de l'inspiration... «
Je n'avais pas l'intention d'écrire plus, mais les personnages
sont à nouveau apparus vivants pour moi et j'ai réalisé
que j'avais encore beaucoup à dire à leur propos ».
Écrits l'un après l'autre dans un même élan,
deux nouveaux volumes viennent encadrer la trilogie : Le Vol
du Héron dévoile le destin de Takeo et Kaede adultes.
Le 5 ème tome Le Fil du Destin
, est le volume final,
nous fait découvrir la vie de Shigeru depuis son enfance
jusqu'à sa rencontre avec Takeo.

Le fil du Destin :
Complots, trahisons, vengeances, mais aussi amitiés loyales et amours passionnées.... Shigeru grandit dans l’atmosphère oppressante du château de Hagi, fief du Clan des Otori dont
il est l’héritier. Il a l’étoffe d’un chef, un caractère noble et droit, une éducation accomplie qui le portent à
régner. Mais il doit faire face aux appétits de conquêtes de son voisin, l’ambitieux Iida, et aux machinations et
traîtrises de ses propres oncles.
À la sanglante bataille de Yaegahara, son destin semble scellé. Pourtant,
préparant dans le secret sa revanche, Shigeru attend son heure - lorsqu’il apprend qu’un jeune garçon vivant
dans les montagnes lui ressemble étrangement...

Le Fil du Destin s’achève ainsi là où commence Le Silence du Rossignol

Le cycle du Clan des Otori trouve son accomplissement avec Le Fil du Destin.
Comme un regard porté en arrière,
ce livre éclaire de façon saisissante toute l’histoire qui va suivre.
Il est le dernier - et le premier - tome...



Après la publication des trois premiers tomes de sa saga,
Lian Hearn a voulu raconter, dans Le Fil du Destin
, qui était Sire Shigeru. Puis elle a écrit la fin de l’histoire (Le Vol du Héron).

Le Fil du Destin, à travers la vie héroïque de Sire Shigeru, nous permet de mieux comprendre ce Japon féodal
magnifique et redoutable que Lian Hearn fait revivre dans son œuvre avec une force évocatrice incomparable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lordess Shin-gi-tai
6e Kyu
6e Kyu
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 33
Localisation : Aikidoka en Arc-en-Ciel, Chevalier de l´Harmonie
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Le Silence du Rossignol   Sam 9 Fév 2008 - 22:09

Yo,

Je connais la trilogie... (qui apparemment n'en est plus une...)

Mais j'ai lu que le premier tome, "Le silence du rossignol". ça fait longtemps que je l'ai lu.

J'ai bien aimé, c'est pas mal du tout ! (Ils ont quand même pas de chance, Takeo et Kaede...)

Un des trucs qui m'a le plus marqué, c'est quand Kaede apprend le bâton avec sa servante (si je me gourre pas). De quoi rosser n'importe qui. Twisted Evil

Enfin, ça fait tellement longtemps que je l'ai lu, que je me souviens plus vraiment des détails...

Et, j'avoue, très cher Danseur de Pluie, que pour l'instant je suis beaucoup plus dans les mangas (/anime) : Hunter x Hunter (OSSSSSUUUU !!! Wing-san !!!! cheers ), Yu-gi-Oh (C'est l'heure du D-DUUEL !!! bom ), Mai Hime (ne serait-ce que pour le charme ténébreux de toutes ces filles Wink ... pasque y'a pas beaucoup de garçons...)

A propos, avant que j'ouvre un topic dans une section "jeu vidéo" (si y'en a une), est-ce que tu connais un jeu vidéo japonais sur DS qui s'appelle "OSU !! TATAKAE !! OUENDAN !!" ? Parce que, maintenant que j'y pense, c'est très drôle que ton pseudo soit "Danseur de Pluie", parce que, les héros de "OSU !! TATAKAE !! OUENDAN !!", ce sont les Danseurs du Feu, en quelque sorte. En fait, ce sont des supporters japonais ("Ouendan") qui viennent en aide à des pauvres citoyens sans défense face aux problèmes de la vie quotidienne. Et, ils arrêtent pas de dire "OSU !" tout le temps. affraid (Et, si tu aimes les personnages passionnés, qui "ne font rien dans la demi-mesure" [lol !!], tu vas certainement adorer le héros, Ippongi Ryuuta.)

Voilà, voilà. cherry Je sors un (beaucoup) du sujet... (mais faut bien un peu de spontanéité... albino )


OSSSUUU !!!


Lordess Shin-gi-tai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danseur de Pluie
5e Kyu
5e Kyu
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 31
Localisation : 2 square des néerlandais 91300 Massy
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Pour ceux qui aiment le japon feodal   Dim 10 Fév 2008 - 1:03

Euh lordess, je n'ai pas la ds et non je ne connais pas ce jeu xD, ceci dit tu peux parfaitement concilier roman et manga je le fait xD (en ce moment c'est Claymore qui prime ). Moi même je n'ai lu que la trilogie, j'ai appris plus tard que l'histoire avait été prolongée par son auteur, quel bonheur, seulement j'ai zapper de lire ces nouveaux volumes surtout qu'il parait qu'on pleure dans le dernier tome de la saga de Takeo et Kaede, va falloir que je m'y mette.



OSSSSSSSSSUH !!!
drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour ceux qui aiment le japon feodal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour ceux qui aiment le japon feodal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ceux qui aiment le travail du bois
» Pour ceux qui n'aiment ni le froid ni la pluie
» Pour ceux qui auraient envie d'aventure......
» Pour ceux que ça intéresse,un célèbre site connu des pêcheurs
» pour ceux qui arrive la veille de l'enduro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESM AIKIDO MASSY :: PAUSE-CAFE :: LIBRAIRIE CAFE-
Sauter vers: